Il faut vous enivrer sans trêve. De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise, Mais enivrez-vous!

Charles Baudelaire, Enivrez vous